147EME REUNION DU CONSEIL D‘ADMINISTRATION DE L’ASECNA

Print Friendly, PDF & Email
147EME REUNION DU CONSEIL D‘ADMINISTRATION DE L’ASECNA

147EME REUNION DU CONSEIL D‘ADMINISTRATION DE L’ASECNA DAKAR, LE 28 JUILLET 2021

Le Ministre du Tourisme et des Transports aériens, Monsieur Alioune SARR a présidé ce Mercredi 28 Juillet 2021, la session d’ouverture de la 147ème réunion du Conseil d’administration de l’ASECNA.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des réunions statutaires de l’agence ouvertes depuis le 26 Juillet 2021, par celles des commissions Conseil, Marchés, et Sécurité (les 26 et 27 Juillet) et par le comité des experts avant de se terminer le 30 Juillet 2021 par la rencontre du Comité des Ministres de l’ASECNA, l’organe suprême.

Initialement prévue en présentiel à Dakar, les difficultés liées aux déplacements du fait de la persistance de la pandémie de coronavirus ont fait que les réunions statures de l’agence seront toutes tenues en visioconférence. Une réalité qui met en exergue les difficultés que traverse le secteur des transports aériens depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus en 2020.

Dans son adresse d’ouverture, Monsieur Alioune SARR a au nom de son Excellence Macky SALL, Président de la République et du Gouvernement, souhaité la bienvenue à la 147ème réunion du Conseil d’Administration de l’ASECNA.

Il a également exhorté le Conseil d’Administration à accompagner et à soutenir le Directeur Général dans ses efforts pour juguler les effets néfastes de cette crise sur l’Agence, notamment sur la gestion de son personnel et sur ses performances opérationnelles.

Pour le Ministre du Tourisme et des Transports aériens, Monsieur Alioune SARR, le défi à relever reste entier pour les Etats, pour les compagnies aériennes, comme les gestionnaires d’aéroports, mais également les fournisseurs de services de navigation aérienne. Il s’agit d’imaginer les solutions les plus adéquates pour surmonter dans les meilleures conditions possibles les retombées de cette crise planétaire.

Il s’est enfin réjoui de la capacité d’anticipation de l’ASECNA dont le programme SBAS a été homologué au niveau de l’OACI, ouvrant ainsi la voie à des expérimentations sur le terrain de ce système de navigation révolutionnaire, qui positionne déjà l’agence comme le futur fournisseur de services de navigation aérienne par satellite sur le continent africain.